Kenza Dali « Je pensais vraiment arrêter »

Le 13 juin 2016, par Charlotte Prato


Une Coupe du monde jouée avec l’équipe de France durant l’été 2015 puis une longue absence, presque mystérieuse. La saison de Kenza Dali fut proche du néant. Blessée, l’ex-parisienne a été éloignée des terrains durant huit mois. Pour la première fois, elle se confie. Pour S U R F A C E, la joueuse revient sur cette période difficile et cette blessure toujours inexpliquée qui a bien failli mettre un terme à sa carrière. Extraits.

Pour un athlète de haut niveau, arrêter le sport peut être fatal. Kenza Dali l'a vécu à ses dépens. La néo-lyonnaise doit son absence de 8 mois à une coupure faite durant ses vacances en aout dernier. Un arrêt que son corps n’a pas digéré, avec pour conséquence le développement du « syndrome de l’essuie glace » (des inflammations qui se sont transformées en tendinite). Si pour certaines personnes cela se traite en 3 semaines, cela a été le début de longs mois de galère pour la joueuse formée à l’OL. Des douleurs intenses « à en pleurer » ou encore l’incapacité à réaliser les plus simples gestes « Je ne supportais plus la douleur même sur des mouvements du quotidien, comme marcher ou descendre des escaliers ! Je ne pouvais plus rien faire. »

À quelques mois des Jeux Olympiques, sa vie s’éloigne de plus en plus de celle d’une joueuse de football, d’autant plus que les traitements ne fonctionnent pas. Bien décidée à ne rien lâcher, c’est à Lyon auprès de sa famille que Kenza Dali tenta le tout pour le tout avec une opération « du quitte ou double. On m’a clairement dit qu’il fallait que j’envisage d’arrêter. » Après quelques mois de rééducation non sans encombre là encore, la milieu retrouvera les terrains au printemps. Un soulagement mais une blessure qui demeure toujours mystérieuse « Aujourd’hui, je ne me l’explique toujours pas. On ne connaît pas la cause de ma blessure. Je pensais vraiment arrêter. »

Retrouvez l’intégralité de l’interview de Kenza Dali dans S U R F A C E actuellement en kiosque.

PLUS D'ARTICLES