LA COUPE DE LA LIGUE MONTRE SES MUSCLES

Le 14 novembre 2017, par Alex Paul Demetrius


Ses détracteurs vous diront qu'elle ne compte pas beaucoup car : réservé aux clubs riches, facile à gagner (vu le nombre de matchs à disputer), et moins prestigieuse que les autres titres. Certes brandir la Coupe de Ligue ce n'est pas soulever la Champions League, mais ce titre souvent mal aimé, n'en reste pas moins un trophée capital dans le football français, et cela pour de multiples raisons.

UN BUDGET CONSEQUENT

La Coupe de la Ligue c'est une dotation de 4,5 millions d'Euros. 2 Millions pour le finaliste et 2,5 Millions pour le vainqueur, ce qui n'est pas négligeable pour un club qui ne dispose pas d'un budget mirobolant. Demandez donc au club de Bastia, finaliste en 2015, ce qu'il en pense, ou aussi à St Etienne vainqueur en 2013 ! Vous me direz que la dernière édition, a vu deux clubs « riches » s'affronter et vous aurez raison, mais cela démontre surtout que cette compétition n'est plus négligée par les équipes de l'élite qui la joue désormais à fond. Pour les joueurs, qui sont avant tout des compétiteurs, soulever la Coupe de la Ligue est une satisfaction, et il n'est pas rare de retrouver une reproduction du trophée en bonne place dans leur salon. Pour Marc Planus, ancien joueur des Girondins présent lors du tirage au sort des 8éme de finale, la Coupe évoque aussi de bons souvenirs "En 97, j'étais ramasseur de balles pour un Bordeaux-Strasbourg au Parc des Princes et j'ai encore le souvenir de Peter Luccin allant tirer son penalty à 17 ans. Je l'ai gagné deux fois, dont une, face à Vannes ou j'avais marqué un but, ce qui est rare pour moi, car je n'avais pas forcément ces qualités la. C'est une belle compétition qu'il ne faut pas dénigrer »

DE BONNES AUDIENCES

Moins enraciné dans l'inconscient collectif que la Coupe de France, La Coupe de la Ligue n'en demeure pas moins populaire. La dernière finale a attiré 4,5 millions de spectateurs sur France 2 et Canal +. Auparavant snobé par la chaine cryptée, elle est désormais diffusée par cette dernière qui lui consacre un dispositif spécial. En clair, La Coupe de la Ligue permet à ceux qui ne sont pas abonnés aux chaines payantes, de suivre une compétition de haut niveau pour la modique somme de sa redevance télé. Les spectateurs lui attribue d'ailleurs la note de 7,9 sur 10. Cette compétition, c'est aussi un moyen pour les clubs de redorer leur blason. Plusieurs d'entre eux se sont d'ailleurs relancés grâce à elle. Strasbourg, qui affrontera le PSG en 8ème de finale a mis fin à dix-huit années sans titre en brandissant le trophée. Le Paris Saint-Germain a pour sa part atténué la perte du titre de Champion de France au profit de Monaco en s'imposant contre les monégasques 4-1 la saison dernière. Et puis la Coupe de La Ligue, c'est aussi un moyen de se qualifier pour la coupe d'Europe «Nous à Bordeaux, par rapport à l'objectif coupe d'Europe, ça nous a sauvé pas mal de fois » confie Marc Planus.

UNE FINALE DELOCALISEE

Désormais la Coupe de La Ligue c'est une finale qui ne se joue pas nécessairement à Paris, et avouons le, ça fait du bien. Cela permet notamment de découvrir de nouveaux stades, et d'avoir des retombées économiques pour les villes hôte. L'année dernière, c'était au Stade des Lumières de Lyon que le PSG a affronté Monaco, et cette année ce sera au Matmut Altantique de Bordeaux que les finalistes de l'édition 2018 croiseront le fer. L'occasion pour les partenaires de cette compétition, de mettre en place des animations locales autour d'une finale qui se veut accessible à tous. Des places sont en effet vendues à partir de 25 Euros, et plus de la moitié des sièges sont à moins de 50 Euros, avec une attention particulière pour les familles qui bénéficieront d'une tribune avec animations dans le cadre du programme "Very Important Family". Des places en loges et en salons seront aussi disponibles pour le grand public à partir du 16 Novembre. Programmation TV des rencontres des 8es de finale de la Coupe de la Ligue, mardi 12 (18h45 :Toulouse FC – Girondins de Bordeaux sur Canal+ Sport. 21h05 : AS Monaco – SM Caen sur Canal+ Sport, Angers SCO – FC Metz sur Foot+) et mercredi 13 décembre 2017 (18h45 : Stade Rennais FC – Olympique de Marseille sur Canal+ Sport. 21h05 : RC Strasbourg Alsace – Paris Saint-Germain sur Canal+ Sport et sur France 3. LOSC – OGC Nice sur Foot + et en multiplex sur Canal+ Sport. Amiens SC – Tours FC sur Foot + et en multiplex sur Canal+ Sport. Montpellier HSC – Olympique Lyonnais sur Foot + et en multiplex sur Canal+ Sport)

PLUS D'ARTICLES